FAQ Apnée du sommeil

En quoi Apnée Santé est elle différente des autres cliniques du sommeil?

Contrairement aux autres cliniques dans la région de Montréal, nous vous garantissons que vous rencontrerez un médecin, pour discuter des résultats de votre test du sommeil. Nul besoin de vous brancher à un portail pour télécharger vos résultats ou de voir votre médecin de famille pour recevoir les recommandations du spécialiste. Vous rencontrez le spécialiste dans votre centre local du sommeil. Lors de votre test du sommeil, nous vous donnerons un rendez-vous avec ce dernier. C’est aussi simple que ça!

Dois-je payer pour rencontrer le pneumologue (médecin du sommeil)?

Non, la consultation avec le pneumologue est couverte par la RAMQ.

Comment puis-je savoir si je souffre d'apnée du sommeil?

Un test du sommeil nous dira si vous souffrez d’apnée. Même si vous avez plusieurs signes et symptômes d’Apnée Obstructive du Sommeil (AOS), la seule façon de le confirmer est de réaliser un test durant votre sommeil. Apnée Santé offre un test à domicile facile, fiable et abordable. Nous offrons également un test en laboratoire appelé polysomnographie.

Quelle est la différence entre un test de sommeil à domicile et un test en laboratoire?

Un test à domicile est indiqué lorsqu’il y a une forte suspicion d’Apnée Obstructive du Sommeil  (AOS) et si vous ne présentez aucun problème cardiaque ou respiratoire. Un test de sommeil en laboratoire (polysomnographie) est indiqué pour détecter des troubles du sommeil complexes ou pour les patients qui ne présentent pas tous les signes d’AOS.

Quand vais-je recevoir mes résultats?

Vous receverez vos résultats lors de votre rencontre avec le pneumologue (médecin du sommeil) normalement 2-3 semaines, après votre test de sommeil.

Dois-je avoir une prescription pour faire le test du sommeil?

Une prescription est requise tant pour le test à domicile que pour le test en laboratoire. Nous vous recommandons également de demander une requête pour voir le pneumologue (médecin du sommeil), visite couverte par la RAMQ.  Tous nos patients bénéficient de cette rencontre avec le médecin du sommeil pour discuter de leur résultat et du suivi.

Est-ce-que les assurances couvrent le test de sommeil?

La plupart des compagnies d’assurances privées couvrent les deux types de tests tant à domicile qu’en laboratoire.  Apnée Santé sera ravie de contacter votre compagnie d’assurances, avec vous, afin de connaître votre couverture.

Qu'est-ce-que l'apnée du sommeil?

L’Apnée du sommeil est un trouble du sommeil courant caractérisé par des interruptions répétées de la respiration, durant le sommeil. Les pauses respiratoires appelées apnées surviennent lorsque les tissus dans la gorge s’affaissent, empêchant loxygène de se rendre aux poumons.

L'apnée du sommeil c'est courant?

  • 1 adulte sur 5 souffre au moins d’une forme légère d’apnée du sommeil (20%)
  • 1 adulte sur 15 souffre au moins d’apnée du sommeil modérée (6.6%)
  • 2 à 3% des enfants sont susceptibles de souffrir d’apnée du sommeil
  • Plus de 1 adulte Canadiens sur 4 (26%) a un risque élevé de développé de l’apnée obstructive du sommeil.

Est-ce-que tous les patients souffrant d'apnée du sommeil ronflent?

Non, le ronflement est un indicateur d’apnée du sommeil. Vous pouvez ronfler et ne pas avoir d’apnée et vous pouvez avoir de l’apnée et ne pas ronfler.

Quelle est la différence entre l'apnée du sommeil légère, modérée et sévère?

Les pneumologues (médecins du sommeil) déterminent si votre apnée est légère, modérée ou sévère en calculant le nombre de fois que vous arrêtez de respirer par heure. Nous appelons ces pauses respiratoires, des apnées.

  • 5 à 15 évènements par heure: Apnée du sommeil légère
  • 15 à 30 évènements par heure : Apnée du sommeil modérée
  • Plus de 30 évènements par heure : Apnée du sommeil sévère

À la suite de votre test, en élaborant votre plan de traitement, les pneumologues considèrent également les éléments suivants:

  • Votre niveau de somnolence
  • Vos baisses en oxygène
  • Le temps pendant lequel votre taux d’oxygène est inférieur à 90%
  • Les autres conditions médicales dont vous souffrez, tels que des problèmes cardiaques